Société de gestion de portefeuille Agrément amf n° gp90040

Image 1 Titre

2015 a été pour LGA Investissement Associé l’année du lancement de sa nouvelle gamme d’OPC se réclamant d’une méthodologie de gestion « maison » intitulée gestion séquentielle.

Image 2 Titre

Cette approche de gestion atypique prend le contre-pied de ce qui se pratique habituellement en matière de gestion d’actifs.

Ainsi, de manière à procéder aux choix d’allocation les plus pertinents, les sociétés de gestion travaillent traditionnellement en amont à l’établissement d’un scénario pour tenter de prévoir l’orientation à venir des différentes classes d’actifs.

Avec la gestion séquentielle, LGA Investissement Associé entend au contraire s’affranchir du directionnel de marché, en ne mettant pas ici l’accent sur l’anticipation de l’évolution tendancielle de ce dernier mais en cherchant uniquement à en exploiter les séquences haussières (et/ou baissières).

A travers cette démarche, ce n’est donc plus l’allocation d’actifs qui constitue le déterminant principal de la performance mais la capacité du process de gestion à capter, au moins partiellement, un nombre suffisant de séances haussières de marché, par-delà son directionnel.

Cette approche de gestion repose sur un constat empirique : que le marché soit tendanciellement haussier ou qu’il se trouve dans un cycle durablement baissier, on enregistre une proportion peu ou prou équivalente (de 5 à 10% près) de séquences haussières et baissières. Autrement dit, même en période de « bear market » (2000 – 2003 ou 2007 -2009), le marché comporte suffisamment de séquences haussières qui constituent un « gisement » de performance conséquent dont l’exploitation peut permettre une forte création de valeur.

  • Quelle que soit la tendance de marché, les opportunités de capter des séquences haussières sont nombreuses

  • Quelle que soit la tendance du marché, le rapport entre séquences haussières et séquences baissières ne varie pas au-delà de 44% / 56%

Image 2 Tableau

La gestion dite séquentielle, méthodologie développée par LGA Investissement Associé, permet ainsi de s’affranchir des tendances de marché en ne faisant pas reposer la gestion sur des scénarios par définition hypothétiques mais en cherchant à exploiter, via une méthodologie « propriétaire », cette réserve de valeur que constituent les séances haussières du marché, quelle que soit la configuration tendancielle du moment.

LGA Investissement Associé propose une gamme de produits financiers déclinée de la gestion séquentielle à travers la promotion des trois OPCVM suivants :

Gestion séquentielle flexible:

  • SEQUANCE, un fonds à vocation plutôt « patrimoniale » présentant une volatilité raisonnable et dont l’objectif de gestion est l’obtention de performances annuelles comprises entre 0 et 10%, selon les configurations de marché.

Gestion séquentielle actions :

  • LGA EQUYMORE, un fonds actions européennes dont l’objectif est l’obtention de performances proches de celle du marché en tendance haussière et de pertes deux fois moindres dans les périodes baissières ou de « bear market ».

Gestion séquentielle réversible :

  • PRESTIGE REVERSO, un fonds de performance absolue visant la réalisation de performances positives d’envergure, quel que soit le directionnel de marché.

Image 5 Titre

Conçue et développée par LGA Investissement Associé, la gestion dite séquentielle est une approche de gestion endogène (qui repose sur la dynamique intrinsèque d’un marché et non sur l’utilisation de paramètres analytiques externes).

A cet égard, cette méthodologie de gestion constitue une alternative majeure à la gestion diversifiée classique telle que pratiquée depuis de longues années sur la Place, à savoir une allocation combinant plusieurs classes d’actifs.

S’agissant des fonds diversifiés dits prudents ou patrimoniaux, ces derniers ont historiquement fait la part belle aux produits de taux, lesquels ont formidablement profité, depuis une trentaine d’années, d’un phénomène historique dont on sait qu’il touche à sa fin : la baisse tendancielle des taux d’intérêt. De ce point de vue, la gestion séquentielle constitue sans aucun doute un substitut d’avenir au défunt moteur « Taux » dans la mesure où cette gestion ne repose pas sur la bonne marche de telle ou telle classe d’actifs mais sur les ressorts propres d’un marché quel qu’il soit.  

 Image 6 Titre

 La gestion dynamique de l’exposition repose sur l’analyse, le suivi et le croisement d’un certain nombre d’indicateurs de risque et d’opportunité d’un marché développés en interne par LGA Investissement Associé. Quatre principales familles de variables de marché sont « travaillées » pour bâtir ces indicateurs de risque et d’opportunité sur lesquels vont reposer la détermination et la gestion quotidienne de l’exposition :

  • Les courbes de tendances (moyennées, projetées, pondérées…) ;
  • Les variations (analyse de l’amplitude des mouvements/estimation des points d’inflexion) ;
  • Les médians de cycle (identification et analyse /approche « Relative Market ») ;
  • La volatilité (analyse comparée des divers indices sur plusieurs périodes);

Le traitement et le croisement des indicateurs visent à déterminer le degré d’équilibre ou de déséquilibre que présente un marché, à un instant donné, en termes d’opportunité d’investissement ou de risque. En fonction du contexte de marché, l’équipe de gestion peut faire varier la sensibilité et la périodicité de ces indicateurs à travers l’introduction de « modérateurs » (coefficients déterminés en interne). C’est au final l’ensemble de tous ces éléments d’analyse qui vont conditionner la modulation et la graduation quotidiennes des expositions au marché.